Tout savoir sur l’autoconsommation

Tout savoir sur l'autoconsommation

L’autoconsommation est en plein essor ces dernières années, particulièrement depuis l’adoption de la loi sur la transition énergétique qui facilite sa mise en place. Autoconsommer, cela signifie produire de l’électricité à domicile et la consommer sur place. C’est une alternative qui a été adoptée aujourd’hui par près de 20 000 ménages en France.

1-Autoconsommation : produire et consommer l’énergie sur place

La France compte bien rattraper son retard par rapport à ses voisins européens en matière d’autoconsommation ! Si le photovoltaique est en développement depuis plusieurs années, jusqu’alors, l’option de revente totale était souvent privilégiée et l’autoconsommation restait encore marginale.

2-Autoconsommation solaire totale

L’autoconsommation semble être désormais la solution la plus avantageuse dans le cas d’une installation photovoltaique. Les panneaux produisent de l’électricité qui est consommée directement sur place. Lorsque l’autoconsommation est totale, cela signifie que l’intégralité de la production photovoltaïque est utilisée par le ménage producteur d’énergie. A premier abord, l’autoconsommation à 100% apparaît compliquée car il faut prendre en compte que le système produit de l’énergie seulement pendant la journée. A ce moment-là, si la maison est vide, la production ne sert donc qu’à couvrir ce que l’on appelle « le bruit de fond », c’est-à-dire les équipements qui tournent en permanence : box internet, réfrigérateur, congélateur … Pour atteindre un taux proche des 100%, il faut donc s’équiper d’un système de stockage qui pourra recueillir l’énergie non utilisée et la restituer le soir ou les jours de mauvais temps.

3-Autoconsommation photovoltaique avec revente

Une seconde option pour l’autoconsommation est possible : il s’agit de la revente du surplus. Dans ce cas, vous consommez en priorité l’énergie produite et l’excédent sera réinjecté sur le réseau. A l’inverse, lorsque vous avez besoin d’énergie et que vos panneaux ne produisent pas, vous pouvez recourir au réseau public. Vos gains de revente correspondront donc à la différence entre l’énergie injectée et l’énergie soutirée.

Qu’est-ce-que l’autoconsommation électrique ? Produire sa propre énergie

Devenir producteur d’énergie implique de s’équiper d’un système photovoltaique. Vos capteurs solaires récoltent la lumière du soleil et la transforment en électricité. Lorsque vous utilisez cette énergie électrique sur place, on parle alors d’autoconsommation. Vous vous servez de cette énergie pour alimenter votre réseau domestique et donc faire fonctionner vos appareils électriques.

Autoconsommation définition légale et cadre réglementaire

En 2015, la loi sur la transition énergétique bouleverse l’univers des energies renouvelables. En juillet 2016, une ordonnance spécifique permet de donner un cadre légal à la pratique de l’autoconsommation. Elle instaure un ensemble de réglementations pour l’encadrer juridiquement. Un décret adopté en avril 2017 viendra compléter et modifier le texte, permettant ainsi à l’Etat d’afficher clairement son soutien envers cette démarche éco-responsable.

Quels sont les éléments qui composent une installation photovoltaique en autoconsommation ?

Pour produire de l’électricité photovoltaique, les panneaux solaires sont essentiels pour capter les rayons du soleil et les convertir en courant. Cependant, le courant n’est pas utilisable tel quel car il est continu et le réseau domestique ne peut faire usage que d’un courant alternatif. C’est alors que l’onduleur solaire entre en jeu et se révèle être une pièce maîtresse de l’installation. En effet, il va permettre de convertir le courant continu en courant alternatif. Votre installation pourra être reliée ou non à un système de stockage, sous forme de batteries solaires.

Autoconsommation photovoltaique : avec ou sans revente d’énergie à EDF ?

Lorsque vous décidez d’autoconsommer votre énergie, vous pouvez opter pour différentes solutions. Dans le cas de la consommation totale, cela signifie que 100% de votre production est consommée sur place et vous devez vous engager à ne pas injecter d’électricité sur le réseau. Vous pouvez aussi choisir de revendre votre excédent de production. Dans ce cas, EDF est obligé de vous le racheter à un tarif défini par un arrêté et fixe pendant toute la durée de votre contrat (20 ans).

Quel est le prix de revient d’une toiture photovoltaique pour l’autoconsommation ?

Le prix de votre installation photovoltaique dépend de nombreux critères. Si vous souhaitez autoconsommer votre production, vous devez effectuer un calcul précis en amont des travaux. D’une part, il faut estimer vos besoins énergétiques quotidiens, d’autre part, il faut définir la puissance et la surface de panneaux nécessaires pour couvrir votre consommation électrique.

Aide photovoltaique autoconsommation : comment financer sa production d’énergie ?

L’Etat a mis en place plusieurs aides pour accompagner financièrement les ménages qui souhaitent effectuer des travaux de rénovation énergétique. Elles sont déployées à travers les organismes ADEME et ANAH et peuvent être complétées par des aides régionales, départementales ou même communales.

La maison autonome : un rêve devenu réalité

Devenir 100% autonome est désormais possible ! Les écoconstructions sont en vogue depuis quelques années et permettent à tous d’accéder à une autonomie totale. Avant de vous lancer dans un tel projet, il est cependant nécessaire de se remettre en question et de changer ses habitudes quotidiennes de consommation pour limiter le gaspillage et ainsi réduire considérablement vos besoins énergétiques.