Aide photovoltaique autoconsommation : comment financer sa production d’énergie ?

Aide photovoltaique autoconsommation : comment financer sa production d'énergie ?

Devenir producteur d’énergie photovoltaique représente un budget conséquent. L’Etat souhaite accompagner les ménages dans leur transition énergétique et propose donc différentes aides et subventions pour permettre même aux foyers les plus modestes de s’équiper de leur propre module. Permettre aux particuliers et aux entreprises de produire leur propre énergie et de la consommer directement sur place est désormais une priorité en matière de transition écologique.

1-Aide photovoltaique autoconsommation : donner accès au photovoltaique

Le recours aux energies renouvelables devient une nécessité pour pouvoir diminuer l’utilisation des énergies fossiles. Dans cette révolution énergétique, tout le monde a son rôle à jouer. Les ménages peuvent désormais s’équiper de modules solaires et produire leur propre énergie, en bénéficiant d’un soutien financier de l’Etat.

2-Autoconsommation aide solaire : se lancer dans le photovoltaique

Si vous vous intéressez aux panneaux photovoltaiques, il ne vous a sûrement pas échappé que l’investissement de départ pour une telle installation est relativement important. Il faut prendre en compte que votre système se rentabilisera sur le long terme grâce aux économies générées et grâce aux gains dans le cas de la vente du surplus. Cela dit, au moment des travaux, vous devrez tout de même débourser une somme importante. Sachant que de plus, les travaux photovoltaiques ne s’adressent qu’aux propriétaires, il est évident que le foyer a déjà de nombreuses charges mensuelles et que le coût des travaux peut vite se révéler assommant. Face à ces difficultés, il existe de nombreuses aides et subventions à étudier pour pouvoir financer votre projet solaire. Il est important de se documenter en détail sur toutes les possibilités de soutien financier avant d’engager vos travaux. S’ajoute à cela le fait que la plupart des installateurs pourront également vous proposer des facilités de paiement pour votre matériel et pour la pose.

3-Autoconsommation photovoltaique : quelles aides ?

L’Etat soutient le recours à l’autoconsommation et propose en ce sens différentes aides. Ainsi vous pourrez bénéficier d’une prime d’investissement si vous décidez d’autoconsommer votre production et de revendre le surplus à EDF. Elle est couplée à un tarif fixe d’achat par EDF de votre excédent de production.  L’Ademe accompagne aussi la transition énergétique. Si les aides directement proposées par cet organisme ne concernent pas forcément l’installation de panneaux photovoltaiques, l’Ademe intervient cependant comme aide à la décision et peut vous aider à piloter votre projet et à étudier avec vous les différentes aides auxquelles vous pouvez être éligible. Pour information, le crédit d’impot pour les panneaux photovoltaiques a été supprimé en 2014 mais il existe toujours dans le cas d’une installation hybride : c’est-à-dire qui combine les technologies photovoltaique et thermique. Les communes, les départements et les régions sont aussi particulièrement engagés dans le développement de l’énergie solaire sur leur territoire et parallalèlement à la mise en place de projets collectifs, il n’est pas rare que des aides supplémentaires puissent être octroyées.

 Les aides financières de l’Ademe pour l’autoconsommation photovoltaique

L’Ademe est un organisme qui soutient les particuliers et les entreprises dans la transition énergétique. Son objectif est de mettre à leur disposition tout un panel d’aides pour les travaux de rénovation énergétique. Les aides peuvent prendre la forme de conseils, de diagnostics mais aussi de subventions financières. Selon les régions, différents dispositifs existent pour encourager les citoyens à devenir producteur d’énergie.

Que propose l’ANAH en matière d’aide et de primes pour l’autoconsommation ?

La précarité énergétique est malheureusement une réalité pour de nombreux français. On estime que le territoire compte entre 15 et 20% de précaires énergétiques. Pour faire face à ce constat malheureux, l’Anah s’engage à soutenir financièrement ces foyers modestes en proposant des subventions dans le cadre des travaux de rénovation énergétique. Ainsi, les ménages ayant des revenus très faibles pourront prétendre à un financement de l’Anah de l’ordre de 35 à 50% de leur projet de travaux. Ce dispositif ne concerne que les logements anciens (plus de 15 ans), les propriétaires occupants et les projets ayant pour objectif une amélioration énergétique égale ou supérieure à 25%.

 La prime autoconsommation : une aide pour installer du photovoltaique

L’Etat encourage l’autoconsommation en instaurant une prime et des tarifs de rachat fixes et stables. Cette prime ne concerne que les installations raccordés au réseau qui consomment sur place leur énergie et qui réinjectent le surplus sur le réseau. Elle prend la forme d’une prime variable selon la puissance de l’installation, qui sera divisée et versée en 5 fois, sur 5 années. Les tarifs de rachat pour la vente de surplus sont fixes pendant toute la durée de votre contrat avec EDF OA. Cette durée est fixée à 20 ans.